Le 23 novembre 1998, Ariane Ascaride est devenue la marraine du cinéma de Gençay.

Né(e) le 10 Octobre 1954 à Marseille (France)

 

Petite, Ariane Ascaride joue dans les spectacles amateurs de son père à Marseille. Après des études de sociologie où elle rencontre Robert Guédiguian, elle intégre le Conservatoire avec Antoine Vitez pour professeur. Puis elle participe aux spectacles que monte son frère Pierre Ascaride et tourne dans La Communion solennelle de René Féret en 1977.

Au début des années 1980 elle abandonne le théâtre pour s'investir dans les projets cinématographiques de son compagnon Robert Guédiguian. Elle participe ainsi à tous ses films de Dernier été à Marie-Jo et ses deux amours en passant par A la vie, à la mort !.

Elle sort de l'ombre avec Marius et Jeannette en recevant en 1998 le César de la meilleure actrice. Malgré son image de muse sublimée par son mentor de mari, Ariane Ascaride travaille avec d'autres metteurs en scène comme Gérard Mordillat (Paddy, 1998), Olivier Ducastel (Drôle de Félix, 1999) et Dominique Cabréra (Nadia et les hippopotames, 1999).